Pas juste de la peinture

Le 13 février 2019

Samedi dernier, avec une douzaine de coworkers et d’adhérents de Catapulte motivés, nous avons repeint notre espace de coworking qui manquait sérieusement d’esthétique. Il faut dire que le locataire précédent avait tout fait pour. Il avait eu l’idée géniale de peindre la pièce entièrement de couleur jaune poussin. On a beau se dire que le jaune est une couleur chaleureuse, on a beau se revendiquer innovateurs, à la longue, le jaune, ça lasse. Sans compter que ce n’était pas la couleur la plus consensuelle pour attirer à nous de nouveaux coworkers.

C’est ainsi qu’on s’est retrouvé avec les plus motivés et les plus bricoleurs pour repeindre ce lieu. A noter que, si je m’inclus volontiers dans « les plus motivés », il serait exagéré de me considérer parmi « les plus bricoleurs ». Loin de là. Je crois même que je ne dois pas être très loin de la bricolophobie. Ce mot n’existe pas, je viens de vérifier, mais il faudrait l’inventer, pour les gens comme moi qui sont plus à l’aise derrière un clavier qu’un pinceau à la main. Pour vous dire, à la maison, la caisse à outils appartient à mon épouse ! Donc j’ai dû prendre sur moi et véritablement sortir de ma zone de confort ce samedi. Et bizarrement, contre toute attente, ça m’a plu !

Au final, non seulement on a repeint l’espace de coworking, mais comme on était plus nombreux que nécessaire, on en a profité pour repeindre un bureau individuel. Le résultat est très probant (venez voir en vrai).
On a en plus passé une journée agréable, conviviale, et cette séquence déco marquera indubitablement une étape importante dans la vie de notre association. Parce qu’il n’y a rien de tel pour souder un groupe que de se retrouver ensemble une journée pour faire aboutir un projet commun. Rien de tel non plus pour que chacun s’approprie les locaux et se sente désormais un peu plus chez lui.

A midi, Annick nous avait préparé un délicieux pique-nique

Catapulte a été créée en septembre 2017, nous avons emménagé dans nos locaux 3 mois plus tard. Et on se souviendra qu’en février 2019, une nouvelle étape a été franchie, avec la constitution progressive d’un vrai collectif de gens motivés qui sont suffisamment attachés à la réussite de ce projet commun qu’est Catapulte, pour renoncer temporairement à leur vie de famille l’espace d’un week-end.

Ce projet nous dépasse, il est beau parce que collectif et au service d’un territoire et de ses habitants. A nous de continuer à faire progresser Catapulte, et de porter cet unique incubateur en zone rurale aussi haut que possible. Merci à tous les peintres, et à tous les autres adhérents de Catapulte qui nous ont encouragés !

Pas d’autres photos pour l’instant, on attend d’avoir la déco finale

Liste des participants : Anne Lalaurie, David Peyral, Héloïse Fontaine, Manuel Costes, Grégoire Bénonie, Mathilde Nougein, Stephen Bouteboul , Bruno Messin, Pierre-Henry Perret, Didier Flipo, Alexandra Bénonie, Jean-Baptiste Meyniel, Annick Vauléon, Sébastien Pissavy.