La puissance de la joie

Le 18 juillet 2019

Plus on avance en âge, et moins on est joyeux. Vous avez sûrement fait ce constat, il est valable pour la plupart d’entre nous. Un rien peut provoquer une joie incroyable sur le visage de jeunes enfants. Les ados se marrent tout le temps, si vous en doutez, il suffit de demander à leurs profs. Nous les adultes, sans doute à cause des responsabilités, des boulots pas toujours propices à l’épanouissement, et puis la routine, les écrans, les peines ou les accidents de la vie, tout cela mine peu à peu notre capacité à ressentir et cultiver la joie.

La joie, c’est justement le sujet de ce livre de Frédéric Lenoir, auteur que j’ai découvert par son livre sur le bonheur, que je suis très reconnaissant d’avoir reçu en cadeau (merci Christine si tu passes par là !).

La joie est différente du bonheur, la joie véritable est plus fugace, et dans un sens plus rare. Au fil des pages, Lenoir s’appuie sur les rares philosophes qui ont mentionné la joie dans leurs oeuvres, notamment Spinoza, Bergson, Nietzsche, sans oublier Montaigne mon préféré. Il puise aussi dans les préceptes bouddhistes, ainsi que dans les évangiles chrétiens.
Et ces références sont complétées par des réflexions et des expériences de l’auteur, dont certaines sont édifiantes, comme son séjour dans une léproserie indienne où il a été déstabilisé par la joie qu’éprouvaient certains malades pourtant sévèrement atteints. La joie aussi qu’il a ressenti lui-même dans sa jeunesse lorsqu’il se prédestinait à entrer dans les ordres. La joie ressentie par les peuples premiers qui sont pour la plupart beaucoup plus joyeux que nous autres occidentaux enfermés dans notre monde supposément avancé…

J’ai écouté ce livre, La Puissance de la Joie, dans la voiture, de retour de vacances. Et ça m’a fait le plus grand bien. Pas sur le coup, mais au cours des jours qui ont suivi. Aussi, je me permets de vous le conseiller, si vous vous interrogez sur votre capacité à retrouver une âme d’enfant propre à ressentir pleinement les émotions joyeuses…

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *